Samedi 28 mai 2016 à 20h30
Concert
NO NIGHT IN ZION
Selah ! Family
Chants et percussions Nyabinghi
Cité de la Musique, l’auditorium
Tarifs 10 – 12 €
Bar Caribéen dès 19h00
Possibilité de se restaurer
Distribution
Ado Awansou, Jahby, Sista K
Sabri Sta Ali, Bruno De Rougemont
Fred Buram, Tubar
Production : La Mesón

Ce spectacle raconte en musique le mythe fondateur de l’église éthiopienne : la rencontre du roi Salomon et de la reine de Saba, ainsi que la légende de l’arche d’alliance dérobée par leur enfant Ménélik pour la  ramener en Ethiopie…
Les voix en harmonies accompagnées de percussions (bass-drum et akétés) communient dans une cérémonie gospel afro-caribéenne ou l’on chante ensemble au rythme des battements du coeur.

Ces tambours, originaires d’Ashanti soit le Ghana moderne ont survécu en Jamaïque via la traite transatlantique des esclaves. «The Lion of Judah shall break every chain and give us the victory again and again…». Le répertoire est composé de standards comme Rivers of Babylon, Rastaman Chant ou Satta Massagana pour les plus connus, mais aussi des titres de Ras Michael & the Sons of Negus ou de Count Ossie & ses Mystic Revelation of Rastafari et leur Groundation.

Pour la plupart ces textes sont inspirés de psaumes bibliques d’où ressortent des thèmes majeurs comme celui de l’exil et du retour à la
terre promise : l’Afrique.
Une distribution métissée : africains, antillais, nord-africain et marseillais ; des percussions, des voix ; une guitare acoustique et une section cuivre (sax, trombone)

Ado Awansou
Né au Bénin et arrivé en France à l’âge de 5 ans, il a d’abord grandi à Paris avant de s’installer jeune homme à Marseille.
En 1985, Ado et son groupe “Wadadah” (premier groupe de reggae marseillais) invitait Jo Corbeau et le Massilia Sound System à partager la scène de la MPT Kleber pour un noël éthiopien. Viendront ensuite Jahby et son Zion Train Imperial, Natural Gift et Axxam la tribu métissée pour ne citer qu’eux, tous ont contribué à rendre la cité phocéenne accro au reggae !!!

Jahby
Né en Martinique, il débarque à Marseille au début des années 90 et fonde le “Zion Train Imperial” qui écumera les scènes et les festivals de la région.

Sista K
Marseillaise des quartiers nord, elle rejoint le centre ville au début des années 90 avec la tribu métissée “Axxam”. Elle fera ensuite les choeurs avec les Raoul Petite et les Barrio Chino avant de créer son propre groupe “Watcha Clan” qui se produira dans toute l’Europe ainsi qu’aux Etats-Unis. Elle se lance aujourd’hui dans une carrière solo sous le nom de “siska”.

Sabri Sta Ali
Educateur dans la vrai vie et passionné de reggae Sabri accompagne Ado depuis plus de 10 ans avec “Widayaman” puis avec “Selah! Family”.

Bruno De Rougemont
Originaire d’Aix en Provence, Bruno participe au projet musical d’hommage au peintre marseillais Fluoman. Il est lui même baptisé de l’église orthodoxe éthiopienne.

Fred Buram
Originaire de Paris, il s’installe à l’Estaque au milieu des années 90 et fonde le groupe “Jamasound”. Il accompagnera ensuite Toko
Blaze et Ahamada Smis entre autre.

Sylvain “Tubar” Lacombe
Lui aussi parisien ou il officie au sein de la fanfare funk “Ceux Qui Marchent Debout” depuis 1994, il vient de s’installer à La Ciotat et a fondé à Marseille une fanfare-école nommée “Big Butt Foundation”.