Samedi 30 mai 2015 à 20h30

Spectacle musical dansé et conté
“Assia !”

Cité de la Musique de Marseille
Auditorium
4, rue Bernard Dubois – 13001 MARSEILLE
Tarif :12-15 euros
(Spectacle + concert + Bal caribéen)
Possibilité de se restaurer sur place dès 19h30

Avec Amédé Nwatchok, Soleil
& le groupe Massilia Ka
Production : association Mamanthé
Auteurs : Mona Georgelin, Amédé Nwatchok
Mise en scène : Mona Georgelin, Amédé Nwatchok
Régisseur : Jean Matelot

Distribution :
Marjorie André : chant lead, petites percussions / Maminirina Andrianaivo : tambour ka, danse
Alain Bias : chant lead / Lucie Cassand : choeurs / Marie-Christine Coran : choeurs
Eddy Flessel : chant lead, tambour ka / Mona Georgelin : choeurs, danse
Nathanaël Magen : chant lead, tambour ka soliste / Jean Matelot : narration, chant lead
Amédé Nwatchok : chant, danse / Arthur Pierre : tambour ka / Allison Renée : narration, choeurs
Daniel Robinson : ti-bwa / Soleil : tambour djembé soliste / Didier Valton : chant lead, tambour ka

Un village, en Afrique ou en Amérique…
Peu importe, car la parole du griot nous transporte d’un continent à l’autre, de la colonisation des Iles d’Amérique à la créolisation du monde.
« Assia ! » : Un homme, gardien de l’héritage des ancêtres, encourage son peuple à rester debout malgré ses souffrances. Grâce à la résistance poétique et culturelle, il nous transmet son histoire et nous montre la voie de l’apaisement et de la résilience.
Le Gwoka, musique traditionnelle de Guadeloupe, est un de ces modèles de résistance culturelle. Construit sur la base de l’héritage africain, il s’est enrichi des cultures européennes et indiennes au fil de l’histoire. Il inspire aujourd’hui encore de nombreuses formes de créations artistiques, dans un processus de créolisation sans cesse renouvelé.
Sur fond de percussions africaines et caribénnes, « Assia ! » conte, chante et danse l’histoire d’une mémoire partagée.

Amédé Nwatchok
Danseur, chorégraphe, professeur de danse

Amédé Nwatchok est né à Douala, capitale économique du Cameroun. A seulement 7 ans il découvre le monde de la danse, et à 10 ans il intègre le ballet national du Cameroun. Dès 14 ans il enseigne la danse et participe à la création de chorégraphies, notamment avec la compagnie camerounaise « Les Piliers du Mbam ». A l’âge de 17 ans il crée sa première chorégraphie « Lieu Gong » (Le combat du temps) avec la compagnie « La Salamandre » dont il est le fondateur. Par la suite, il est danseur et chorégraphe dans plusieurs compagnies… Plus d’infos