Samedi 30 mai 2015 à 18h30

Conférence-débat
Du créole à la créolisation
avec Ali Babar Kenjah
Intervenant : Jean-Marc Masseaut, directeur de rédaction des « Cahiers des Anneaux de la Mémoire »

Cité de la Musique de Marseille
Salon
4, rue Bernard Dubois – 13001 MARSEILLE
Entrée libre et gratuite
Possibilité de se restaurer sur place dès 19h30

Ali Babar KENJAH
Urbaniste et anthropologue de formation, Ali Babar KENJAH se définit avant tout comme poète et écrivain. Martiniquais d’origine, il a été façonné à l’école des trois grands Maîtres de la pensée Antillaise universelle : Aimé CESAIRE, Edouard GLISSANT et Frantz FANON… De la Négritude au Tiers-mondisme, du Tiers-mondisme au Tout-Monde et du Tout-Monde à Marseille, il nourrit une poèterie résistante où la spirale des mots et le plain-chant des imaginaires balisent ces maux de notre temps, rougeoyant de luttes, d’espérances et d’humanités…

Jean-Marc Masseaut

Jean-Marc Masseaut est membre de l’association des Anneaux de la Mémoire depuis l’exposition du même nom à Nantes en 1992, à laquelle il a contribué en participant à la réalisation de la “salle des écrits” qui montrait des échantillons de la collection unique d’archives nantaises sur la traite légale du XVIIIe siècle. Il a participé à la réalisation du film destiné à conserver la mémoire de cette exposition.
Il est Directeur de rédaction de la revue annuelle « les Cahiers des Anneaux de la Mémoire » qui a publié plus de 200 auteurs venus de nombreuses disciplines et de tous les continents. Cette revue fondée en 1999 en est à sa quinzième édition.

Il est Vice Président de l’association et à ce titre, il participe activement au développement du réseau national et international des Anneaux de la Mémoire.
Après une carrière de 30 années dans la Marine Marchande achevée dans les fonctions de Capitaine, où il a aussi acquis une longue expérience de syndicaliste, il poursuit une recherche universitaire dont l’objectif est de contribuer à faire l’inventaire de tous les enjeux, tant privés que collectifs, que révèle le commerce triangulaire ; d’étudier le paradoxe du développement de la traite atlantique au cours du siècle des Lumières et de contribuer à apprécier les impacts de ce processus historique dans les mémoires et les mentalités des sociétés du monde atlantique concernées par la traite négrière.
Il est Chevalier de l’Ordre du Mérite Maritime.