26 novembre 2022 – Célébration du Gwoka

21h00

concert

Compagnie Boukousou (Max Diakok)

Concert organisé en coproduction avec le Mucem, dans le cadre de l’événement Les amitiés de Maryse Condé.

La Cie Boukousou propose un concert qui renoue avec la tradition du Gwoka dans ses déclinaisons rurales et urbaines. Elle lui redonne sa symbolique sacrée en valorisant l’authenticité des émotions dégagées par chaque rythme.
Max Diakok s’entoure de danseuses et danseurs qui vous étonneront par leur audace dans le respect de la tradition. La forme traditionnelle du Gwoka permet en effet l’improvisation à travers le respect des règles de dialogue entre le danseur et le tambour soliste, offrant un espace de liberté où s’exprime la théâtralité et la créativité des danseurs.
Cette formation qui célèbre tous les rythmes du Gwoka – évoquant la fête, l’amour, la joie, la tristesse ou la résistance – renoue donc avec la symbolique sacrée du Gwoka représentée par exemple par le rythme Léwòz, rythme guerrier où le danseur livre un véritable défi dans son dialogue avec le
percussionniste soliste qui le marque. Cette formation ouvre aussi son répertoire aux rythmes récents du Gwoka tels que Sobo et Takout. Le Takout qui s’est développé en milieu urbain, représente un autre espace de liberté d’expression sous le mode de la transe aussi bien pour les musiciens que pour le danseur.

Plus d’infos sur le site de la Cie Boukousou

Mucem

1 Esp. J4, 13002 Marseille
Forum

entrée libre et gratuite