Samedi 17 mai 2014 à 18h30

Présentation du dernier numéro des Cahiers des Anneaux de la Mémoire : “Créolités aux Amériques françaises”
En présence de Jean-Marc Masseaut (Directeur de Rédaction des Cahiers des Anneaux de la Mémoire), Georges Jeannette, Max Diakok, Jan Mary Lurel, du photographe Azedine Hsissou et du groupe Massilia Ka.

Cité de la Musique – 4, rue Bernard du Bois – 13001 Marseille
Entrée libre, possibilité de se restaurer sur place dès 19h00 avec Traiteur Gwada

Les Cahiers des Anneaux de la Mémoire sont une revue annuelle, francophone, spécialisée dans la publication d’articles de chercheurs qui travaillent sur le thème des traites d’esclaves et des esclavages. Elle est réalisée depuis 1999 par l’association des Anneaux de la Mémoire de Nantes qui fut le premier port négrier français et l’un des plus importants d’Europe au cours du XVIII° siècle. Elle est devenu un ouvrage de référence par la qualité des articles de plus de 200 chercheurs qu’elle a publiés.
Les quatorze numéros déjà édités ont largement rendu compte des processus économiques et sociaux qui ont engendré une déportation massive de populations africaines pour fournir de la main d’œuvre servile aux Amériques.

Le numéro 15 à venir sera cette fois consacré à l’un des héritages essentiels de ce phénomène historique, celui de la créolisation des sociétés du nouveau monde construites par des populations issues des trois continents qui bordent l’océan atlantique. En effet, malgré le désastre humain que furent la traite négrière et l’esclavage aux Amériques, ainsi que la colonisation de ce continent, des civilisations nouvelles et originales parce que créoles, ont émergé et poursuivent leur développement avec dynamisme et créativité.

L’association Mamanthé a contribué à la réalisation de ce numéro en mobilisant la troupe Massilia Ka, les artistes Max Diakok et Jan-Mary Lurel, Monsieur Georges Jeannette et le photographe Azedine Hsissou, qui ont permis d’illustrer ce numéro sur les créolités par une collection de photos originales de la danse Gwoka. Cette danse créole par excellence est un exemple de la créativité de la créolité.
Le reportage photos a été réalisé dans des lieux publics marseillais, avec l’aimable autorisation de la Ville de Marseille.

Jean-Marc MASSEAUT
Directeur de Rédaction des Cahiers des Anneaux de la Mémoire

Suivi de :
Apéro Mix. Mix caribéen by M. OaT – Apéro by Traiteur Gwada
Vernissage expo Tony Savannah