Samedi 17 mai 2014 à 20h30

Massilia Ka & Jan-Mary Lurel & Max Diakok
Concert

Nathanaël Magen (tambour ka, choeurs, chants solo), Eddy Flessel (tambour ka, choeurs, chants solo),
Mélinée Magen (choeurs, danse), Maminirina Andrianaivo (tambour ka, choeurs),
Marjorie André (Cha-cha, choeurs, chants solo)
Artistes invités : Jan Mary Lurel (tambour ka, voix), Max Diakok (choeurs, danse)

Cité de la Musique, Auditorium – 4, rue Bernard du Bois – 13001 Marseille
Concert Massilia Ka + Sonny Troupé Quartet : 12-15 euros

Groupe de gwoka marseillais, Massilia Ka est né de la complicité de trois frères et sœurs unis par la même passion du gwoka. Formés par l’Académie du Ka en Guadeloupe, ils ont ensuite reçu l’enseignement de grands Maîtres Ka comme Henri Délos et Armand Achéron. A leur tour, ils œuvrent aujourd’hui à la transmission de cet héritage. Le groupe Massilia Ka reprend des chants traditionnels des soirées populaires dîtes “lewoz” entièrement basées sur l’improvisation tant au niveau du chant, de la danse, que des percussions. Formation d’artistes métissée, tout comme la musique qu’elle transmet, Massilia Ka propose au public une immersion dans la pure tradition musicale de Guadeloupe.

Jan Mary Lurel dit “Jan Maï D’jel” est natif de Vieux Zabitans en Guadeloupe. Il a fait partie des groupes “Kafé Ka Lévé”, “Horizon” ou encore “Poukoutann’” dont il a été chanteur leader. Passionné, attaché aussi bien à l’évolution de sa culture qu’à la préservation de son patrimoine, il a notamment collaboré avec Caroline Bourgine à « Gwoka l’âme de la Guadeloupe ». Il est co-créateur du groupe “Krey” dont l’album “On Krey Son” est sorti en 2010. Lire la suite

Max Diakok
Directeur artistique, Chorégraphe et interprète
Max Diakok découvre adolescent la danse dans l’univers des soirées léwòz pratiquées dans les zones rurales de la Guadeloupe. Des maîtres-ka l’initieront et le guideront par immersion. Très vite, il s’exprimer dans les « rondes » formées par le public et les musiciens lors des soirées traditionnelles. Tandis qu’il poursuit sa recherche avec des groupes de Gwoka moderne pour lesquels il danse en solo, il étude d’autres styles : modern-jazz, moderne-ka avec Léna Blou, et le jazz à Paris avec Rick Odums. Il intègre les compagnies de danse contemporaine de Germaine Acogny, Christian Bourigault et Jean Philippe Duroure. Lire la suite

2ème partie : Sonny Troupé Quartet