Marisoa Ramonja

Femme. Métisse. Auteure et interprète.
Accoucheuse polymorphe.

Samedi 18 mai 2019 à 17h30
Table ronde “Arts et émancipation”
Cité de la Musique de Marseille

De père malgache et de mère française, Marisoa Ramonja naît et grandit à Antananarivo. Un douloureux déracinement à onze ans marque le point de départ de l’écriture. Des questions : l’héritage, la mémoire, la terre, l’identité.
Attirée par le monde du théâtre, elle réalise d’abord des missions de communication, médiation, diffusion. Elle coordonne des projets dans le cadre de la Semaine de la Langue française et de la Francophonie. Son engagement dans différentes compagnies la conduit à passer de l’autre côté en intégrant des créations collectives. Hantée depuis toujours par la condition des femmes, elle écrit un premier solo : Chroniques d’une croqueuse, qu’elle joue pendant sept ans et avec lequel elle explore un rapport d’intimité avec le public. Elle mène également des ateliers d’écriture orale en non-mixité avec le récit de vie comme outil de valorisation de soi et d’inclusion sociale. Sa performance rituelle Utérus Cactus sur les violences à l’égard des corps des femmes, s’inscrit naturellement dans le sillon qu’elle a commencé à creuser. Par ailleurs elle donne des lectures de textes d’auteur.e.s racisé.e.s et participe à l’organisation d’événements pour la mémoire de l’insurrection malgache de 1947.