Mbaé “Soly” Mohamed

Auteur compositeur, slameur

Samedi 18 mai 2019 à 17h30
Table ronde “Arts et émancipation”
Cité de la Musique de Marseille

M’baé Tahamida Mohamed dit Soly, auteur compositeur et slameur d’origine comorienne né à Madagascar, est l’un des pionniers de la culture Hip Hop à Marseille. Avec son groupe B.VICE, il a accompagné des générations d’artistes au travers de l’association Sound Musical School B.VICE qu’ils créent en 1991 à la savine dans les quartiers Nord. Parallèlement à l’essor de cette dernière, Soly abandonne peu à peu sa formation en gestion économique et sociale pour se tourner vers les métiers de l’animation et de l’éducation populaire. C’est ainsi que son amour du livre et des histoires va l’amener, toujours au début des années 1990, à exercer la profession d’animateur au sein de l’Association Culturelle d’Espace Lecture et d’Ecriture en Méditerranée (ACELEM).

Lorsque le groupe B.VICE se sépare en 1998, Soly continue de mettre en mots ses cris du coeur et d’écrire en vers ses maux mais aussi d’animer des ateliers d’écriture et de musique ou encore de collaborer à divers projets avec des documentalistes, des réalisateurs, des rappeurs, des chanteurs, des animateurs radio, des écrivains, des centres sociaux, des établissements scolaires, la police, des associations…
Sensible aux causes sociales et humanitaires, Soly a toujours mis son écriture au service de la prévention, de la prise de conscience et de la solidarité pour construire des ponts entre les disciplines artistiques, littéraires ou scientifiques. Il utilise pour ce faire en tant que médiateur socioculturelle et coordinateur de projets de la Sound Musical School B.Vice la mise en scène de ses textes en développant des actions autour de la mémoire et des racines par le biais du chant, du slam, de la danse ou du théâtre.

Bibliographie

Maux écrits
Editions Coelacanthe, 2019

Mots et cris
Editions Coelacanthe, 2019

Thérapoésie, Mémoire à Ibrahim Ali
Editions Coelacanthe, 2015

Solidarité & Kallisté, Que sont nos cités devenues
Editions Plurielles, 2011
Textes : Salim Hatubou et Mbaé Tahamida Mohamed/ Photographie : Jean-Pierre Vallorani

Quelques réalisations et collaborations

2018

Thérapoésie pour Ibrahim Ali
Pièce musicale en hommage à Ibrahim Ali dans le cadre du festival Massilia Afropéa, en collaboration avec Imothep le concepteur musical du groupe marseillais IAM et la troupe Boras qui revisite des berceuses comoriennes : une thérapie collective mais aussi un témoignage sur ce petit marseillais sans cesse renvoyé à ses origines comoriennes ; pour raconter les maux de sa famille et de ses amis en deuil depuis 23 ans. Pour que jamais sa mort ne tombe dans l’oubli et le silence.

2017

En scène contre les kwassa-kwassa
Résidence de création, mise en scène et représentation de sa pièce « Kwassa-kwassa pour le paradis, ou même pour l’enfer » au CCAC-Mavuna à Moroni avec le collectif de slameurs, comédie et musiciens Art 2 la plume. Campagne de sensibilisation, d’information et de prévention sur les drames des kwassa-kwassa dans des établissements scolaires et des villages de l’île de Ngazidja

2014-2016

Musiques en cité
Création musicale alliant improvisations Jazz et musique traditionnelle comoriennes avec les femmes et les enfants de la troupe Boras.
Collaboration avec le service passerelle et les musiciens relais du Festival d’Art Lyrique d’Aix-en Provence sous la direction du saxophoniste jazzman Raphaël Imbert.

2012-2013

Boras et création musicale
Pièce musicale autour des berceuses comorienne
Création en collaboration avec le Festival d’Aix-en-Provence et l’association “Sound Musical School, d’un projet interculturel autour des berceuses comoriennes élaboré avec le concours du London Symphony Orchestra, sous la direction artistique de Mark Withers et du chorégraphe Thierry Thieû Niang. 2 représentations en 2012 (Marseille, Aix-en Provence) et une en 2013 à Londres (St Luke’s)

2011

La Solidarité Et Kallisté, Que Sont Nos Cités Devenues ?
Livre cd sorti aux éditions Images Plurielles
Collaboration avec l’écrivain Salim Hatubou et le Photographe Jean-Pierre Vallorani

2009-2010

Trois artistes en résidence : Salim Hatubou, écrivain, Jean Pierre Vallorani, photographe, et Mbaé Tahamida Mohamed, auteur compositeur, ont effectué un travail de recueil de mémoire auprès des habitants des cités de la Solidarité et de Kallisté.
En s’appuyant sur les ressources et l’équipe de l’Espace Lecture de la Solidarité, les intervenants ont rencontré les habitants et différents acteurs associatifs et institutionnels de ces quartiers pour récolter la matière nécessaire à leur travail de création artistique.
À l’issue de leur travail, un livre présentant les textes et les photos et accompagné d’un CD à été réalisé et imprimé à 600 exemplaires.

2005

Si T’es Citoyen
En 2005, par l’intermédiaire de la Com “D” Pro et la Sound Musical School BVICE ; en collaboration avec les animateurs de l’Espace Lecture de la cité de la Viste, ; Soly a dirigé une action sur le thème de la citoyenneté en direction d’une dizaine de jeunes qui fréquentent le lieu. Ce projet de l’ACELEM intitulé « Si T’es Citoyen » a donné lieu à la production d’un superbe ouvrage artisanal contenant les écrits des jeunes et d’un cd audio de 10 chansons originales composées par ses soins.
Par ailleurs, l’action a eu un tel retentissement par la richesse des textes et des interprétations des jeunes qu’il a été sélectionné par le Musée national des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MUCEM) pour son exposition intitulée « hip hop, art de rue, art de scène » du 17 juin au 03 octobre 2005 au Fort St Jean.

2002

Psy 4 De La Rime
Album Block Party
361 Records (No sellout)
2 Compositions musicales

2000

La ville est tranquille
Film de R. Guédiguian
Agathe film
1 Composition musicale